Le projet pédagogique de la nurserie

Introduction
Une réflexion est menée régulièrement pour le repenser puisque comme les enfants que nous accueillons il est en perpétuel mouvement.

 

Voici nos valeurs fondamentales:

- La bienveillance envers soi-même et envers chaque enfant  

- L'accompagnement à l'autonomie 

- L'accompagnement des émotions individuelles

Respect du rythme

La nurserie s'adapte au rythme de l'enfant. Nous nous basons principalement sur les recommandations des parents mais comme une journée en crèche est plus ou moins intense qu'à la maison, l'enfant peut avoir un rythme ou une fatigue différente lors de sa journée ici. Le personnel éducatif est attentif aux signes de fatigue ou de faim chez l'enfant et agit en conséquence afin de respecter au mieux le rythme de ce dernier.

 

Les émotions

Les enfants ont le droit d’être en colère, de ne pas vouloir venir à la crèche ou encore d’être triste. Ce qui est important  c’est d’accueillir leurs émotions, de les nommer et de leur laisser l’occasion de les vivre et de les exprimer.

Les jeux 

Nous favorisons la motricité libre en nurserie. Chaque jour, l'éducatrice aménage l'espace selon le groupe d'enfants ou les activités qu'elle va proposer. Nous mettons à disposition des enfants des blocs moteurs, qui répondent à leurs envies de grimper, se hisser, rouler et se laisser tomber en sécurité.

C’est en jouant que le bébé déjà, découvre son corps, agit sur son environnement et entre en relation avec les autres. 

 

Comme la vie des bébés est rythmée par les repas, le sommeil, les soins, etc. il est important de proposer des jeux qui correspondent à leurs préoccupations. Du matériel simple, à la hauteur de l’enfant est utilisé, comme par exemple, des bassines, des brosses à vaisselles, des sacs à mains, etc.

 

Les activités

Une journée de crèche comprend en alternance jeux libres et activités dirigées. La notion de plaisir reste constamment essentielle pour chaque activité. En effet, l’enfant a toujours le choix de faire ou non une activité qui lui est proposée. Le but est de les initier aux multiples possibilités de découverte, d'expérimentations, de créativité et de jeux. Chaque activité est adaptée à l’âge et aux compétences des enfants.

 

Pour les plus petits, les activités proposées sont essentiellement sensorielles, comme par exemple des tapis sensoriels, les bacs à graines, la pâte à modeler, etc. Des activités musicales telles que des comptines, la manipulation des instruments de musique sont également amenées aux enfants. 

 

Nous proposons des activités créatrices qui ont pour but d'expérimenter les matières, les couleurs, les actions manuelles et d'exercer la motricité fine et non de réaliser un produit fini. Les objets que les enfants ramènent à la maison sont toujours produits par eux-mêmes car l'adulte veille à intervenir le moins possible dans le processus créatif de l'enfant.

 

Des activités motrices sont également proposées régulièrement, à l’intérieur comme à l’extérieur. Celles-ci permettent aux enfants de prendre conscience de leurs corps, d’élaborer son schéma corporel, de se dépenser, de travailler leur latéralité, leur équilibre, etc.  

Les sorties

Nous essayons de sortir au moins une fois par jour, bien que la réalité du rythme de la nurserie rende cela plus compliqué avec les bébés. Dehors, les enfants sont libres de jouer, d'expérimenter et de se salir.

Le repas

Nous donnons à manger aux petits bébés qui doivent manger dans la nurserie, afin de leur offrir un environnement calme. C’est un moment privilégié entre l’éducatrice et l’enfant où l’on créer un lien avec ce dernier et où nous lui montrons que l'adulte est là pour lui et qu'il lui porte toute son attention.

 

A 11h, les plus grands de la nurserie sont réunis dans le groupe des grands. Cela offre une stimulation pour les plus petits qui voient manger les grands avec leurs services et la création de lien entre enfants de la nurserie et les enfants des grands.

 

Respect du rythme physiologique

Nous accompagnons les enfants dans leur développement moteur. Un bébé va commencer à manger dans un relax, puis dans une chaise haute inclinée, puis dans une chaise haute à hauteur de la table et enfin sur une chaise classique.

 

Expérimentation et autonomie 

A table les enfants choisissent eux-mêmes leurs places.

Les éducatrices ne font aucun chantage alimentaire à table. Afin de ne pas considérer le sucre comme une récompense, nous avons enlevé tous les desserts sucrés lors des repas. Nous proposons des fruits en même temps que les autres aliments et l’enfant choisi de manger quand il en a envie.

 

Les desserts sucrés sont réservés pour le moment du goûter. La responsable pédagogique qui fait les menus veille à l’équilibre alimentaire. Nous varions les goûters et proposons aussi du salé pour diversifier au mieux l’alimentation de chacun.

 

Inciter les enfants à goûter  

Les enfants sont encouragés à goûter de tout mais ne sont jamais forcés, cela se fait en douceur. De même, nous les encourageons à se servir des services mais respectons leur rythme d'apprentissage. Un enfant qui ne mange pas à un repas, mangera au prochain. Nous ne privons pas de reprendre des féculents même si l’enfant ne veut pas de légumes.

 

Petit déjeuner et collations

Le petit déjeuner est proposé librement durant une heure environ. Durant ce moment, les enfants sont libres de venir s'installer à table ou non. Ils quittent librement ce moment lorsqu'ils ont terminé et retournent jouer.

 

Produits proposés

Notre cuisinière maison nous fait chaque jour à manger. Nous sommes livrés par les entreprises locales (boucher, fromager, boulanger, maraicher) et nous fonctionnons avec les produits de saison.

Les siestes

Les enfants sont couchés selon leurs rythmes et leurs besoins et se réveillent par eux-mêmes. Les éducatrices ne réveillent pas un enfant qui dort.

Les accueils le matin et retour le soir
Les éducatrices ont à cœur de créer un lieu accueillant et chaleureux. Afin de permettre une arrivée tout en douceur chaque matin en nurserie, les éducatrices font le tour de la barrière et viennent parler en face à chaque parent. Les enfants peuvent ainsi passer de bras en bras sans passer par-dessus la barrière.

 

Les retours le soir sont un moment crucial puisqu’en l’espace de cinq minutes ils résument dix heures de fréquentation d’un enfant. Les éducatrices se donnent la peine de noter des anecdotes personnelles pour les activités proposées ou les échanges sociaux. C’est un moment qui permet aux parents de reprendre contact en douceur avec leur enfant et d’accompagner à la reprise du lien avant le retour à la maison.

Mot d'enfants: